Nous sommes partis le mardi 25 septembre au matin, et nous sommes arrivés le soir à la gare de Marktoberdorf où les familles nous attendaient : bus jusqu’à Müllheim (frontière), puis 7 TER différents.

 

                 Le lendemain, accueil par le proviseur du gymnasium (lycée), puis nous nous sommes répartis dans différents cours de 45 minutes. Le niveau des élèves semble très bon, mais seulement 30% des élèves passent l’équivalent du bac : das Abitur.

              Les élèves de ce lycée ont créé un musée dans un ancien bunker, que nous avons visité. Seulement 3% de la population (les gens se trouvant dans la rue) pouvait être protégée, au cours de la guerre froide, en cas d’attaque nucléaire, chimique ou bactériologique.

              Jeudi, nous avons visité l’usine historique de Fendt à Marktoberdorf : 80 tracteurs en sortent chaque jour. Il faut 14 heures pour assembler un tracteur ; 20 % des ventes partent vers la France ; un tracteur reste 6,4 minutes par poste d’assemblage                     

                                                         

                 L’après-midi, direction un GAEC laitier familial de 80 vaches (Holstein et Allgäu). Très peu de foin dans ce système, mais de l’ensilage d’herbe ; 5 coupes réalisées dans l’année. L’agriculteur réalise ses propres inséminations artificielles. Le retour s’est fait en autochargeur, dans une ambiance musicale et festive. Beaucoup de panneaux solaires sur les toits, financés à 50 % par la région.

 

              Vendredi, une visite guidée nous a renseigné sur l'histoire récente de la Bavière et l'origine de son aspect de « carte postale ». A l'époque de l'industrialisation, les peintres et les bourgeois viennent se ressourcer devant des paysages pittoresques, qui s'idéalisent encore plus.

              L'après-midi, nous visitons le Liberauf, un des châteaux de Ludwig 2, roi excentrique, admirateur de Louis XIV, débordant de dorures, de vases, et au style « rococo ».

             Sur le trajet du retour, visite d'une brasserie artisanale, puis c'est le départ en week-end, chez nos correspondants, qui nous font découvrir la Bavière. C'est la période de l'OktoberFest (ou fête de la bière à Munich).

 

               Lundi 1er octobre, nous visitons la Fuggerei : les premiers logement sociaux européens construits par Fugger, 1ère fortune d'Europe. Si les critères d'entrée sont aussi rigoureux qu'à l'origine, le loyer est resté fixe : de 1 Florin à l'origine il est de 88 cts aujourd'hui !

              Nous aurons pratiqué les danses traditionnelles lors de la soiré d'adieu, en costume s'il vous plaît ! Culotte de cuir pour les garçons, et dirnd'l pour les filles.

              Élèves et profs auront passé une super semaine. Merci beaucoup à Barbara et à Ruth pour l'organisation de cet échange !