Lorsqu’on pense à Montbéliard, on pense ville industrielle, Marque Peugeot, Saucisse de Montbéliard, Foot mais le saviez-vous…

 

                              

             Montbéliard est l’un des hauts lieux du protestantisme en France, car au 16e siècle, Montbéliard n’était pas français et adhéra à la Réforme protestante comme Mulhouse et des cités suisses. Montbéliard adopta le luthéranisme, religion d’État, ce fut la seule ville francophone dans ce cas.

                                               

    

          Aussi dès le 16e siècle les habitants ont bénéficié de l’école obligatoire pour les filles comme pour les garçons, un enseignement prodigué par des pasteurs.

       Le temple Saint Martin est un des monuments représentatif de cette religion, c’est le plus ancien édifice français affecté au culte de la Réforme, il a été conçu en 1604.  La principauté fut annexée par la France en 1793.

                                                                                                 

        Cette ville a vu naitre en 1769 Georges Cuvier, inventeur de la paléontologie. C’est lui qui révéla le monde très ancien des dinosaures.

        Au centre de la ville, on remarque les imposantes halles qui, avant le rattachement de Montbéliard à la France, abritaient le marché, un entrepôt à grains, les douanes et le conseil de régence. Actuellement elles servent de galerie commerciale.

     Revenons maintenant aux sources de la vache montbéliarde qui comme son nom l’indique vient de Montbéliard ! Son histoire remonte au début du XVIIIe siècle lorsque des éleveurs de Suisse sont venus s’installer dans la région de Montbéliard en amenant avec eux leur cheptel. Suite à de nombreux croissements la reconnaissance officielle de la race Montbéliarde a eu lieu en 1889 lors de l’exposition universelle de Paris.

       Aujourd’hui, la race Montbéliarde constitue 95 % des effectifs laitiers de Franche-Comté. Issue d’une tradition fromagère, cette laitière à haut potentiel est aussi solidement implantée dans tout l'est, le sud-est et le centre de la France. Elle est exportée dans le monde entier et, à ce titre, elle représente une des perles de l'élevage français.