En voyage d’étude à Paris les 8 et 9 octobre,

 

                                                                                                                                  

                nous sommes allés tout d’abord au Palais de la Découverte : nous y avons fait une visite libre des différentes expo présentes pour ensuite participer à trois présentations, l’une sur la criminalistique, l’autre nous présentant l’origine des constellations au coeur d’un superbe planétarium et la dernière, peut-être la plus étonnante, sur l’électromagnétisme. La classe s’est vue littéralement électrisée…

                                                         

                 Mardi soir, nous avons vu Tartuffe, mis en scène par Peter Stein, avec les célèbres comédiens Pierre Arditi et Jacques Weber, au théâtre de la porte Saint Martin, superbe théâtre du 18 ème siècle. Il s’agit d’un théâtre privé : conçu par Lenoir, il peut recevoir jusqu’à 1800 personnes.

                Pour finir en lumière, nous avons admiré la Tour Eiffel de nuit depuis le parvis du Trocadéro; le lendemain, depuis le bateau-mouche, nous avons appris qu’elle avait été d’abord détestée pour sa couleur rouge vif et à cause de l’acier qui la compose. Eiffel a dû non seulement la financer; mais aussi lui trouver des fonctions comme celle d’antenne radio pour l’armée, sans quoi elle aurait été démantelée. Elle est pourtant devenue le monument emblématique qu’on connaît. Nous avons observé l’Académie Française, Notre Dame, l’Ile de la Cité et les ponts de Paris; comme dans la célèbre chanson; si on embrasse son voisin sous le Pont Marie en faisant un vœux; celui-ci a de grandes chances de se réaliser…

Après une courte nuit, une guide nous a permis de découvrir le Musée d’Orsay, une ancienne gare construite en 1900 pour l’Exposition Universelle. Ses derniers passagers seront des prisonniers revenant de la guerre. Son toit voûté et sa magnifique horloge la rendent exceptionnelle, malgré sa structure métallique qui plaît peu à l’époque. En 1986, elle devient musée centré sur le XIX ème siècle

Flâner dans Montmartre a d’ailleurs été l’occasion d’apercevoir les lieux représentés par certains tableaux impressionnistes. Nous y avons aussi croisé des poulbots, petits parisiens d’aujourd’hui rendant hommage, par leur défilé, aux enfants de la Commune de Paris : ceux-ci avaient sauvé le quartier des agents immobiliers en plantant, en une seule nuit, toute la colline de pieds de vigne

 

Classe de 1ère S