En ce mardi 21 Mai, nous avons eu la chance d’avoir parmi nous Cédric Guillaume, spécialiste en chauve-souris.

 

Il fait partie du CPEPESC (Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du sous-sol, et des Chiroptères). Il nous a appris la vie, les habitudes, et l’alimentation de ces petits mammifères. Nous avons passé une heure en salle avant souper ou nous avons pu poser toutes nos questions à ce sujet.

                                                                     

A la nuit tombée, nous avons revu dans un bref exposé l’habitat des chauves-souris, nous sommes ensuite allés nous poster devant leurs abris, et c’est là que l’attente a commencé.

Sur le coup des 21h05, nous avons observé la première sortie, nous n’avons pas relâché notre attention pour qu’elles soient toutes bien comptabilisées.

                                              
                                                              

 C’est vers 21h45 que ce balai volant a cessé et que nous nous sommes retrouvés pour faire le point de nos observations.

30 individus de l’espèce Noctule de LEISLER sous la coursive entre les bâtiments B et C ainsi que 43 individus d’une espèce de Pipistrelle sur les abords du réfectoire.

Un appareil à ultrasons fourni par notre intervenant nous a permis de prévoir un envol à quelques secondes à l’avance grâce à leurs cris.

Il nous a également été expliqué que notre établissement est un endroit très favorable à l’habitat de ces mammifères et que les espèces présentes ne sont pas communes partout dans notre région, en particulier, peu de gîtes de Noctule de LEISLER sont référencés en Franche-Comté.

 

 Pipistrelle en vol  

 

 

 

 

Victor BRAND, Théodore CEDORGE, Malo SPRECHER